Agence de développement économique de Rouen et sa région
FR/GB

CCI Rouen Métropole bâtit pour le futur des entreprises : pose de la première pierre pour Talentis Madrillet

Une offre locative complémentaire pour le territoire rouennais

Le Président de CCI Rouen Métropole, Vincent LAUDAT,  a rappelé l’objectif du programme TALENTIS : le développement des entreprises et l’attractivité du territoire. Il a ensuite procédé à la pose de la première pierre de la 3ème tranche d’Innovapôle 76, au cœur de Rouen Madrillet Innovation, sur la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray. C’est ainsi que 1 700 m² de nouveaux locaux seront opérationnels au 3ème trimestre 2020 avec une répartition équitable entre ateliers, bureaux et espaces coworking. Ils viendront s’adjoindre aux 2 300m² existants. L’architecte, M. Duflo de la société 3D Architecture, a tiré parti de « l’élégante sobriété » pour une intégration au site optimisée avec des bâtiments cubiques, traités avec un bardage sombre. Il a par ailleurs pris en compte le souci de maîtrise des coûts de maintenance et de thermie.

Pour la Chambre de Commerce, Talentis Madrillet s’intègre dans un programme global d’investissement échelonné avec Talentis Petit-Quevilly et Pavilly.

 

Pose de la 1ère pierre de Talentis Madrillet

De gauche à droite : François Naitali (Responsable Pôle Equipements Aménagements et Implantation d’Entreprises), Pierre Duflo (3D Architecture), Vincent Laudat (Président de la CCI Rouen Métropole)

Les atouts majeurs du site

Au-delà d’une excellente accessibilité et d’un environnement vert, Rouen Madrillet Innovation concentre 20 laboratoires, 500 chercheurs, 80 entreprises et des établissements de formation supérieure. Dans ce contexte de recherche et d’innovation, la Chambre de Commerce propose trois offres :

  • Talentis office : offre locative pour des ateliers et bureaux + des services mutualisés
  • Talentis nomad : espaces coworking dans un écosystème agile
  • Talentis services : accompagnement et dispositifs d’aide à la création d’entreprises

Nul doute que ces offres immobilières complémentaires du secteur privé vont trouver preneurs dès leur mise sur le marché.