Actualités

Mélanie BARILLERE, étudiante de l’ESIGELEC intègre l’Agence Spatiale Européenne

Retour aux articles
Mélanie BARILLERE, étudiante de l’ESIGELEC intègre l’Agence Spatiale Européenne
Mélanie Barrillère, Esigelec

Mélanie Barillère © Esigelec

C’est à Noordwijk, aux Pays-Bas, au sein du Centre européen de technologie spatiale, là où sont conçus la plupart des véhicules spatiaux de l’ESA et ses activités de développement, que Mélanie Barillère entamera sa carrière professionnelle.

Quand la jeune étudiante de 23 ans prendra son poste aux Pays-Bas, à l’issue de sa formation d’ingénieure et après une rapide phase d’immersion, Mélanie sera affectée au département « Business Software Ingeniering ».

« Je serai en charge de la présentation de l’ensemble des données sous forme de tableau de bord, pour les rendre explicites et utilisables par les équipes. Je suis également mobilisée sur l’intelligence artificielle, sur des algorithmes de recherche, l’analyse des étapes d’un processus, pour le suivi des satellites ». Si tout se passe bien, Mélanie pourra poursuivre l’expérience pendant une autre année. Par la suite, elle espère pouvoir continuer à travailler dans le spatial et l’informatique.

L’ESIGELEC, formateur de talents

Ce qui passionne Mélanie, c’est l’analyse de données. C’est pour cela qu’elle a choisi l’ESIGELEC.

Ses études à l’ESIGELEC lui ont donné le bagage nécessaire pour vivre cette aventure. « Les compétences humaines et techniques que j’ai acquises à l’école et en apprentissage correspondaient à ce qui était demandé et attendu », souligne-t-elle.

« L’école permet d’obtenir une vraie culture générale d’ingénieur et l’alternance offre un point de vue parfait sur les exigences du monde de l’entreprise ».

Télécharger le Communiqué de Presse

A propos de l’ESIGELEC

L’ESIGELEC Rouen, affiliée à l’Institut Mines Télécom, forme des ingénieur.e.s généralistes recherchés pour leurs compétences en Systèmes Intelligents et Connectés, au travers de 15 dominantes dont Énergie développement durable, Systèmes médicaux, Numérique, Électronique aéronautique automobile, Télécommunications, Robotique, Finance, Ingénieur d’affaires… Elle a formé plus de 12 000 diplômés depuis sa création en 1901 et accueille 2 000 étudiants (sous statut étudiant ou en apprentissage) dont 35 % d’étudiants internationaux. Au-delà du programme Ingénieur l’ESIGELEC propose également des programmes masters et de la formation continue. Son Laboratoire de recherche en systèmes électroniques embarqués, IRSEEM, doté d’équipements de 1er plan, mène des travaux de recherche théorique et applicative qui portent notamment sur la robotique, la compatibilité électromagnétique, la mobilité autonome, le véhicule électrique, l’énergie, la santé…

#cadredevie : Les Historiques de Robert le diable à découvrir les 3 et 4 août près de Rouen

Pour sa troisième édition de son emblématique festival de reconstitution historique « Viking », le Château de Robert le diable voit les choses en grand. Le temps d’un week-end, revivez la Normandie au temps des vikings grâce aux troupes de reconstitution historique.  RDV les 3 et 4 août 2024 près de Rouen.

22 juillet 2024

A Rouen, la forêt monumentale se dévoile

La manifestation “La Forêt monumentale” propose, depuis le 29 juin 2024 et jusqu’en 2026, de découvrir des œuvres monumentales en forêt. Elle est pilotée par la Métropole Rouen Normandie en collaboration avec l’ONF. 

Ce parcours unique permet aux visiteurs de découvrir ou redécouvrir, avec un autre regard, ce milieu naturel remarquable.

18 juillet 2024

Normand Rénov s’implante sur le territoire de Rouen

Normand Rénov, entreprise spécialisée dans la rénovation de maisons s’est récemment implantée à Caudebec-lès-Elbeuf et à Saint-Romain-de-Colbosc. Cette implantation a permis la création de 17 emplois locaux. L’entreprise continue de recruter et former des techniciens conseils pour renforcer ses équipes.

16 juillet 2024

Paralloy reprend Manoir Industries et annonce 60 emplois supplémentaires

Basé à Pîtres, sur l’agglomération Seine-Eure, le groupe réalise des pièces de fonderie en aciers spéciaux. Les 440 emplois sont sauvés et 60 recrutements sont prévus.

11 juillet 2024