« Pépites du numérique » : cinq startups rouennaises distinguées

pepites-numeriques-rouen

5 startups rouennaises recensées comme startups prometteuses par L’Usine Digitale

Cela fait maintenant cinq ans que le magazine national L’Usine Nouvelle et son pendant numérique L’Usine Digitale recensent chaque automne les startups françaises les plus prometteuses. Et bonne nouvelle cette année, parmi ces pépites du numérique, cinq sont rouennaises, dont quatre hébergées à Seine Innopolis !

 

 

Le dynamisme reconnu de l’écosystème numérique régional

Objets connectés, e-santé, big data, services web ou applications mobiles : les domaines d’intervention de ces startups sont très divers mais elles ont en commun de se positionner sur des marchés à haut potentiel et contribuent à renouveler le tissu économique français. Soulignant le dynamisme de l’écosystème numérique normand – labellisé French Tech depuis 18 mois, L’Usine Digitale en distingue cinq sur le territoire métropolitain rouennais.

Quand le digital vient au service de l’industrie

Les deux premières sont plutôt tournées vers le milieu industriel traditionnel. Siatech, et sa Telecom’Hand désormais en phase pré-industrielle, met la technologie des capteurs numériques au service du pilotage et du contrôle des machines et outils industriels, au premier rang desquels, le levage et les ponts roulants, même si la domotique est également dans le viseur des deux associés fondateurs. L’industrie est aussi la cible de Keyveo, qui développe des solutions web et applications digitales en 3D, 4D et de la réalité virtuelle, dont les grands acteurs régionaux du portuaire ou de l’aéronautique sont particulièrement friands.

Premiers pas rouennais puis réseau national

Holibag et Marché-Privé sont pour leur part plutôt positionnés sur le marché des services aux particuliers, partageant un modèle économique basé sur le développement national rapide de leur initiative locale. Proposant une consigne de bagages auprès de commerçants affiliés, Holibag est en train d’étendre son réseau à près de cinquante villes françaises. Marché-Privé pour sa part, migre progressivement sa plateforme de réductions et promotions locales en une véritable market-place de centre ville digital, en passe de s’étendre à Paris et au-delà des six villes du Grand-Ouest déjà couvertes.

Rouen, territoire idéal pour faire éclore les pépites numériques

Enfin, last but not least, Griss a également tapé dans l’œil de L’Usine Digitale. La startup développée sous forme de SCOP creuse avec succès son sillon dans le marché du test de logiciels et applications informatiques. Elle réalise ces tests avec le concours de salariés autistes Asperger, dont les facultés d’attention, de méthode et de rigueur sont particulièrement adaptées à ces missions particulières.

 

Si ces cinq pépites numériques sont distinguées, elles sont cependant loin d’être des cas isolés et la métropole rouennaise continue à en faire éclore d’autres dans ses différentes pépinières, crèches et structures d’accompagnement ou d’incubation. Suscitant de plus en plus d’intérêt auprès des grandes entreprises du tissu local (où elles se retrouvent maintenant dans le réseau Normandy Tech 40), nul doute que nombre d’entre elles passeront prochainement du rang de pépite régionale à celui d’étoile nationale !

 

Parcourir le dossier complet de L’Usine Digitale : http://www.usine-digitale.fr/france-du-numerique

Membres fondateurs

Métropole Rouen Normandie
CCI Rouen Métropole
Université de Rouen
Haropa - Port de Rouen