Une levée de fonds pour Marché Privé, une start-up rouennaise

Après avoir lancé sa plateforme Marché Privé à Rouen il y a cinq ans avant de l’étendre à Paris, Rennes ou Lille, Victor Gobourg continue de la développer : la start-up de Seine Innopolis vient de lever 600 000 euros pour financer sa croissance, étoffer ses équipes et lancer une nouvelle version de son site qui fait la part belle au commerce local.

marché-privé-rouen

Victor Gobourg, PDG de Marché Privé

1 million d’abonnés cinq ans après

Inspiré en 2011 par le modèle des « deals » du géant américain Groupon qui débarquait en France, le site Internet marche-prive.com a vite trouvé un écho local avec, tout juste un an après, 250 commerçants rouennais devenus partenaires. Rapidement étendue à Dieppe et au Havre, puis à Paris, Rennes ou Lille, la start-up rouennaise revendique aujourd’hui plus d’1 million d’abonnés à ses newsletters, constituant autant de prospects potentiels pour les commerçants locaux qui leur offrent en retour des offres packagées à prix attractifs. Aujourd’hui, les 1 500 partenariats conclus sur l’ensemble de ses zones lui laissent espérer l’atteinte d’un volume d’affaires d’1,5 millions d’euros avant la fin de 2016.

Levée de fonds et évolution du modèle économique

Mais avant cela, Marché Privé va devoir étoffer ses équipes et surtout, migrer sur une nouvelle version de son site Internet en le portant également sur des versions applicatives mobiles destinées aux Smartphones. C’est ce qui a conduit l’entreprise à lever ces dernières semaines 600 000 euros de capitaux auprès d’investisseurs régionaux reconnus – le fonds régional NCI ou le réseau Normandie Business Angels – complétés par des apports particuliers. Des apports qui vont lui permettre une nouvelle extension géographique vers Caen mais aussi une transformation de son modèle économique.

Ventes privées hier – Marketplace locale demain

Car Marché Privé veut désormais devenir une véritable Marketplace locale, c’est à dire un espace virtuel incontournable du commerce de proximité. Le site offrira demain aux commerçants locaux qui le souhaiteront, une vitrine commerciale personnalisée en ligne. « De la commande à la réception du produit, nous nous occuperons de tout » avec pour ambition de « redynamiser le commerce local », souligne Victor Gobourg, fondateur et PDG. En fédérant et unissant les forces des boutiques locales dans une unique et puissante vitrine, il espère offrir une alternative de proximité au petit commerce touché par les grandes plateformes internationales en ligne, tout en ajoutant, à côté de ses ventes privées, une nouvelle source de revenus à son entreprise.

À voir les grands noms qui lui font déjà confiance – Vert Marine, Hôtel de Bourgtheroulde ou Disneyland Paris pour n’en citer que quelques-uns – la petite start-up rouennaise semble bien avoir pris son envol…

Membres institutionnels