Inauguration du Kindarena

Après l’aménagement du Pont Flaubert et des quais, la naissance du Vauban, du 106 et de h2o, l’inauguration du Kindarena, le 8 septembre prochain, constitue une étape supplémentaire dans la volonté de La CREA d’étendre le cœur de son agglomération tout en renouant son lien avec la Seine.

D’une capacité de 6000 spectateurs, le nouveau palais des sports de La CREA va ainsi permettre à Rouen de figurer très rapidement parmi les grandes capitales européennes sportives en intégrant les calendriers de nombreux championnats.

Outre les rencontres des clubs résidents que sont le SPO Rouen Basket-ball et le Canteleu-Maromme Volley-Ball, le Kindarena accueillera en effet des compétitions de niveau national et international dans des disciplines telles que la gymnastique, le tennis, le basket-ball, le volley-ball, le handball, le football en salle, les arts martiaux, ou bien encore l’escrime,…

Fruit de l’architecte Dominique Perrault, auteur de la Bibliothèque de France à Paris, du Vélodrome et de la piscine olympique de Berlin ou bien encore de la tour Fukoku à Osaka, le palais des sports se distingue tout autant par sa qualité architecturale qu’environnementale. Doté d’un système de chauffage en géothermie, d’une toiture de 4000 m² d’étanchéité photovoltaïque et d’un système de rétention des eaux de pluie, le Kindarera produit ainsi autant d’énergie qu’il en consomme.

Autant d’atouts qui ont valu à l’enceinte rouennaise de bénéficier du label TPHE (Très Haute Qualité Environnementale) et dont pourront attester le 1er novembre prochain les handballeurs français, doubles médaillés d’or olympique, à l’occasion d’un match qualificatif pour le prochain championnat d’Europe organisé dans la nouvelle enceinte rouennaise.

 

Membres institutionnels