Artesa-Solvalor développe ses activités à Rouen

artesa-solvalor-simplante-a-rouenSpécialisée dans le traitement, la valorisation et le transport fluvial de terres et sédiments pollués par les métaux lourds et hydrocarbures, la société rennaise Solvalor, filiale d’Artesa (groupe industriel  national regroupant 11 sociétés), vient de signer avec le Grand Port Maritime de Rouen une convention d’occupation d’une plateforme portuaire.

Ce type d’opérations ne pouvant toutefois avoir lieu que sur des plateformes de transit, le choix de la filiale d’Artesa s’est porté vers le site de Sotteville-lès-Rouen qui présente  les caractéristiques nécessaires au bon développement de ses activités :

« La proximité du Grand Port Maritime de Rouen et du port de Gennevilliers (NDLR où Solvalor a déjà des activités) , la possibilité de transport fluvio-maritime grand gabarit, la présence d’un quai de déchargement,… alliées à l’implantation sur ce territoire de grands acteurs de l’industrie et du BTP (tels que Quille ou Bouygues Construction)  ont joué un rôle prépondérant dans notre décision finale. »

Dès l’automne prochain, Solvalor, qui a obtenu le feu vert de la DREAL*, débutera l’exploitation des 300 000 tonnes de terres polluées qui transiteront annuellement par ce site. La société utilisera pour ce faire une technique de lavage, de tri et de criblage sous eau avec traitements sans rejets de fumée ni d’eau.  Au total, 70% des terres polluées seront recyclées ; le reste sera potentiellement confié à des pôles de stockage de déchets dangereux tels que la société Seraf, situé à Tourville-la-Rivière.

A l’heure où les matières premières se raréfient et où leur coût s’avère de plus en plus élevé, cette activité s’inscrit dans l’ère du temps :

«Afin de réduire les coûts d’approvisionnement en granulats, les acteurs du BTP s’orientent de plus en plus vers l’utilisation de ressources moins coûteuses issues du recyclage. Cette pratique permet de donner une seconde vie aux graves, sables, granulats, cailloux et autres matériaux constituant la terre ; elle est est déjà fortement répandue aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne où les filières de recyclage existent depuis plus de 15 ans » explique Manuel Roussel, Directeur associé de Solvalor.

Accompagnée par l’ADEAR Rouen Développement, Solvalor qui a également reçu le soutien de BPI France Haute-Normandie pour ce projet, envisage une fois sa mission première achevée, d’installer un centre fluvial de transit, de tri et de valorisation des terres polluées sur le site rouennais rebaptisé désormais Solvalor Seine. D’ici 2014, une quinzaine d’emplois devrait y être créés.

* Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

Contact


Priscilla WAWRZYNIAKPriscilla Wawrzyniak
Implantations logistiques et industrielles
02 32 81 84 83
p.wawrzyniak@rouennormandyinvest.com

Membres fondateurs

Métropole Rouen Normandie
Communauté d'Agglomération Seine-Eure
CCI Rouen Métropole
Université de Rouen
Haropa - Port de Rouen
Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Seine-Maritime
Ville de Rouen