Siatech : la startup rouennaise fait évoluer sa « ComHand »

La startup rouennaise Siatech a fait évoluer sa « ComHand » pour continuer de faciliter et sécuriser les opérations de manutention dans l’industrie et la logistique. Cette nouvelle version sera présentée sur différents salons comme Global Industrie à Lyon la semaine prochaine.

Une innovation qui améliore la sécurité des opérateurs

L'innovation de la startup rouennaise Siatech améliore la sécurité des opérateurs industriels.La sécurité des collaborateurs sur les opérations de levage dans l’industrie représente un enjeu important. De plus, les métiers du levage et de la manutention sont encore trop exposés aux risques de TMS et à l’usure prématurée de l’équipement de travail.

En réponse à ces enjeux SIATECH, la start-up Rouennaise incubée au Village By CA, a développé une télécommande mains libres détectant la posture de l’opérateur pour contrôler la machine. Compacte et robuste, ComHAND simplifie et sécurise le pilotage.

L’innovation se trouve dans l’ergonomie et le mode de fonctionnement de la télécommande. Les 6 boutons de direction des télécommandes classiques sont remplacés par seulement 2 boutons au niveau de la bague de contrôle. La détection de la posture du bras permet de contrôler les différentes directions en appuyant sur les boutons de la bague.

L’utilisation du ComHAND améliore la sécurité de l’opérateur en lui permettant de garder un contrôle permanent de sa machine. En effet il n’est plus obligé de poser sa télécommande pour effectuer ses tâches manuelles. Cela diminue aussi le risque de casser et de perdre la télécommande. La légèreté du dispositif permet d’enlever un fardeau aux opérateurs ayant une intensive de télécommandes.

L’histoire de Siatech

L’histoire commence lors d’un footing… En voulant changer de musique entre deux foulées, Frédéric Hamain, à l’époque étudiant à l’ESIGELEC de Rouen, s’est aperçu qu’en regardant son portable, il ralentissait sa vitesse de course et ne regardait plus où il allait. Il a alors songé à un système permettant de changer de musique et de volume simplement en touchant son doigt, à l’aide d’une bague électronique. Avec deux autres étudiants de l’ESIGELEC, Nicolas IRIART et Elie PEETERS, il développe le concept en tant que projet étudiant, et durant la semaine de l’innovation gagne le premier prix.

Après 2 années de R&D, les 3 associés créent en 2016 leur startup SIAtech, en partant d’un constat sur le terrain : les télécommandes industrielles sont encombrantes, souvent cassées et / ou perdues, et peuvent générer des situations dangereuses. Le projet initial est alors porté vers l’industrie : comme le jogger qui peut changer de musique tout en gardant les yeux sur la route, le pilote va opérer sa machine en gardant les yeux sur la charge. Dans cette optique, ils élaborent le ComHAND, la télécommande main-libre innovante, se basant sur une sécurité et un confort d’utilisation accrus pour les industries.

En 2019, la start-up souhaite exporter sa solution en Europe, tout en consolidant son réseau de distribution en France. Pour se faire, l’entreprise sera présente sur les salons spécialisés comme Global Industrie, Hannover Messe, les SEPEM, Preventica.

Téléchargez ici le communiqué de presse Siatech 2019.

Membres institutionnels