Agence de développement économique de Rouen et sa région
FR/GB

Le port de demain à Rouen : un port vert !

Pascal Gabet, Président du Directoire de HAROPA-Port de Rouen

Construire un avenir durable, concilier enjeux économiques et enjeux environnementaux est une priorité pour HAROPA – Port de Rouen. Pour cela, leur politique environnementale s’articule sur deux axes : la transition énergétique et la valorisation écologique de tous les espaces naturels, le long des activités portuaires.

 

 

Des actions en faveur de la transition énergétique

« L’une des actions prioritaires sera d’équipé l’ensemble des quais de bornes électriques pour permettre à l’ensemble des convois fluviaux, lorsqu’ils sont à quai, d’utiliser l’électricité fournie par ces bornes. Deux bornes ont déjà été installées, à vocation expérimentale » confie Pascal Gabet, Président du Directoire de HAROPA Port de Rouen. Sur le périmètre d’HAROPA – Port de Rouen, 17 bornes seront ajoutées sur les deux années à venir.

A Rouen, l’énergie photovoltaïque est également étudiée à travers 2 axes : la création de fermes photovoltaïques pour couvrir une partie des besoins des industriels installés sur la zone portuaire et l’installation de panneaux solaires sur les toitures de hangar ou les ombrières de parking.

Autre axe, la décarbonisation, puisque comme l’indique Pascal Gabet : « Demain, l’économie portuaire ne pourra être que decarbonée pour trouver la pérennité sur de longues années ». Débutée sur la zone de Port- Jérôme, cette réflexion a vocation à se poursuivre sur la zone industrialo-portuaire de Rouen dans le cadre de la Cop21 menée par la Métropole Rouen Normandie.

D’autres études en faveur de cette transition énergétique sont menées. Les ports de HAROPA et le groupement scientifique GIP Seine-Aval mènent, par exemple, une réflexion sur l’impact de la montée des eaux de la Seine due au changement climatique.

 

La valorisation écologique

Le Port de Rouen affiche l’ambition d’une politique environnementale forte et a déjà valorisé plusieurs espaces naturels, amélioré leurs fonctionnalités écologiques, pour ainsi préserver la biodiversité.

Actuellement, un programme, à hauteur de 18 millions d’euros, vise à identifier le long des boucles de la Seine, des sites afin d’en améliorer le potentiel écologique. « Nous travaillons notamment sur ce que l’on appelle la connexion hydraulique, qui permet à la Seine de se déverser de nouveau et de créer des zones humides », explique Pascal Gabet. L’aménagement de corridors écologiques tels « Le Marais de l’Aulnay » complète les actions environnementales du Port de Rouen.

Une autre réflexion est menée sur la gestion des déchets de sédiments de dragage pour que ces sédiments puissent servir l’économie locale.

 

Découvrez les actions menées par HAROPA – Port de Rouen en termes de transition énergétique et de valorisation écologique. Interview de Pascal Gabet, Président du Directoire de HAROPA – Port de Rouen.