Rouen Capitale Française de la Biodiversité 2023

Retour aux articles
12 septembre 2023
Attractivité | Cadre de vie

La Métropole de Rouen Normandie vient d’être élue Capitale Française de la Biodiversité 2023 récompensant ses actions d’envergure pour protéger et restaurer le patrimoine forestier, bocager et arboré de son territoire (voir plus bas).

Pour fêter cette nouvelle reconnaissance des efforts en matière de biodiversité, un nouveau visuel de la campagne de communication #ROUENCARRÉMENTBARRÉ voit le jour soulignant également que chaque Rouennais habite à moins de 15 minutes d’un forêt.

La nouvelle œuvre d’art, signée par l’artiste RERO, s’appuie sur une belle photo de la cathédrale de Rouen, prise par le photographe Normand Nicolas LETELLIER, dans son écrin de verdure de la côte Sainte-Catherine.

Une nouvelle oeuvre pour compléter
la campagne de promotion du bassin de vie de Rouen


Cette opération, lancée depuis septembre dernier, associe pour la 1ère fois en France :

  • Un artiste de renommée mondiale, RERO, en écho à la candidature de Rouen au titre de Capitale Européenne de la Culture en 2028,
  • Une centaine de partenaires de l’attractivité de Rouen co-signent la campagne portée par Rouen Normandy Invest,
  • Un Président de la République et un Premier Ministre à la promotion d’un territoire.

L’objectif est de renforcer la visibilité et lisibilité d’un territoire de 800 000 habitants, identifié sous la marque « Rouen », pour construire une image, celle de « la plus importante métropole proche de la plage et de Paris » et faciliter la venue de talents par la promesse d’un fort pouvoir d’achat.

Rouen Normandy Invest a mobilisé pour ce faire une centaine d’acteurs issus du monde de l’éducation, de la culture, du tourisme, du sport, du commerce, des institutionnels, des médias, de l’immobilier, de la santé, des réseaux et de l’économie. Ils se sont engagés à relayer et diffuser, à leur frais, cette campagne qui leur a été offerte.

Un financement unique d’un message commun autour de l’art et d’un territoire avec une diffusion mutualisée portée par des acteurs privés et publics, tel est le concept proposé par l’agence Rouen Normandy Invest.

Cette campagne « Rouen Carrément Barré », imaginée par l’artiste français de renommée internationale, RERO, et l’agence rouennaise ZigZag, est composée de 9 œuvres d’art qui pourront être déclinées sur une vingtaine de créations originales jusqu’en 2024, en co-réalisation avec les acteurs locaux.

Rouen Capitale Européenne
de la diversité 2023


La Métropole Rouen Normandie déploie depuis près de 20 ans une palette d’actions d’envergure pour protéger et restaurer le patrimoine forestier, bocager et arboré de son territoire. Sa stratégie de conservation des espaces naturels par acquisition foncière lui a permis de porter à 200 ha la surface de forêt dont elle est propriétaire, complémentaire aux forêts domaniales et de collectivités (60% de forêt publique). Elle anime une Charte forestière de territoire depuis 2002, renouvelée pour la 4e fois en 2021, qui fédère les acteurs de la forêt pour améliorer la connaissance naturaliste comme les pratiques sylvicoles en faveur de la biodiversité et pour faire connaître au public le milieu forestier, sa richesse et son rôle écologique. Un travail d’éducation à la nature qui s’appuie sur les trois Maisons des Forêts de la métropole mais aussi sur des événements comme le « Bivouac sous la lune » ou le festival d’art contemporain « Forêt monumentale » organisé avec l’Office national des Forêts.

L’arbre est aussi un élément essentiel du bocage normand menacé comme partout en France par le déclin des haies en milieu rural. Aux côtés des exploitants agricoles et en partenariat notable avec le Parc naturel régional des Boucles de la Seine normande, la métropole a permis la plantation de 8,5 km de haies d’essences locales au cours des 5 dernières années, accompagnée d’un guide d’entretien et de gestion durable. Ce « programme Haies » comprend une protection réglementaire dans les documents d’urbanisme, la restauration des continuités écologiques et des milieux naturels associés au bocage comme les mares, marais et réseaux d’arbres têtards.

En ville aussi, la place de l’arbre est renforcée, avec un objectif métropolitain de 30% d’indice de canopée dans les espaces publics, ce qui nécessite de nouvelles plantations mais aussi la protection des arbres existants, qu’il s’agisse de sujets remarquables ou ordinaires, mais aussi de leurs conditions de vie et de survie : les nouveaux projets d’aménagement urbain intègrent ainsi la désimperméabilisation afin de stocker l’eau sur place dans les sols. 

Source : https://www.capitale-biodiversite.fr/

Forêt de Roumare à 10' de Rouen ©RNI

Un patrimoine forestier hors du commun



Riche de plus de 24 500 hectares de forêts soit plus d’un tiers de sa superficie totale, la
Métropole Rouen Normandie a mis en place une stratégie d’acquisition foncière qui lui a
permis de porter à 200 hectares la surface de forêts dont elle est propriétaire, amenant le
total de forêts publiques du territoire à 60%.

Sa Charte Forestière, renouvelée pour la 4ème fois en 2021, fédère les acteurs de la forêt autour des trois fonctions de la forêt : production de bois, biodiversité et accueil/sensibilisation du public. Ce travail d’éducation à la nature s’appuie sur les trois Maisons des Forêts et leurs nombreuses animations ainsi que sur des évènements annuels comme Bivouac sous la Lune, qui rencontre un franc succès depuis dix ans.


De plus, la collectivité proposera de 2024 à 2026 la seconde édition de son évènement Forêt Monumentale. Unique en son genre, l’exposition d’oeuvres monumentales prend place à travers un parcours de plusieurs kilomètres au coeur de l’une des forêts du territoire. L’édition précédente se déroulait en forêt Verte sur les communes de Bois-Guillaume, Mont-Saint- Aignan et Houppeville.

Forêt Monumentale 2024-2026 se situera en forêt domaniale de Roumare à Canteleu, avec 12 oeuvres éphémères et une oeuvre pérenne sur un parcours de plus de 4km. Le succès de l’évènement se constatait déjà à l’appel à création lancé en novembre 2022, qui avait permis de recevoir 326 candidatures d’artistes originaires de 33 pays différents.


Travail sur les haies bocagères


Le bocage est un paysage agraire typique de Normandie. Sur le territoire de la Métropole, le réseau de haies a été estimé à environ 750 km. Cependant, ce patrimoine naturel est
inégalement réparti. A l’Ouest et dans la vallée de Seine, les densités y sont beaucoup plus importantes que sur les plateaux Est et Nord-Est.

De nombreux bénéfices sont apportés par les haies : régulation des conditions microclimatiques, lutte contre l’érosion des sols, amélioration de la qualité de l’eau, corridors écologiques, habitats naturels, maintien de la pollinisation, production de bois, éléments paysagers et culturels.


Forte de ce constat, la Métropole s’est engagée à préserver et renforcer le réseau de haies
bocagères dans sa charte de la biodiversité 2021-2026. Ce programme haies a pour objectif :

Améliorer la connaissance du réseau, notamment via la mise en place en 2023 d’un
dispositif de caractérisation des haies,

  • Préserver, protéger et valoriser les haies bocagères, par des actions en faveur de la
    bonne connaissance et la bonne gestion, par tous les acteurs et le grand public, du
    réseau bocager,
  • Soutenir les agriculteurs pour gérer durablement leur patrimoine bocager, par la
    participation au financement des PGDH réalisés par la CA 76, le développement d’un
    label HAIES, et un travail de concertation en place depuis 2019,
  • Densifier le réseau de haies en zones naturelles et agricoles, avec deux programmes
    de plantation : l’un ayant permis la plantation de 8,5km de haies entre 2019 et 2021,
    un second programme a été amorcé en 2022,
  • Soutenir la filière bois bocager comme bois énergie, en garantissant un minimum de
    5% de plaquettes bocagères dans le contrat d’approvisionnement de la chaufferie de
    la Petite Bouverie à Rouen, soit environ 3000 tonnes par an.

Renaturation urbaine : un axe fort des politiques publiques de la Métropole
Depuis quelques années, la préservation de la canopée et l’augmentation de sa surface font partie intégrante des Plans Climat Air Energie Territoire (PCAET). La Métropole Rouen
Normandie intègre systématiquement des plans de renaturation dans ses projets de
requalification urbaine, travaillant à amener la nature dans tous les projets urbains :
déminéralisation des pieds d’arbre, augmentation du taux de canopée, renaturation dans le cadre du projet Cœur de Métropole…

Rouen Hospitality : favorise l’intégration et le recrutement à Rouen

Rouen Normandy Invest a complété son dispositif d’accueil à destination des nouveaux salariés dans leur recherche de logements et d’intégration des familles par le lancement de « Rouen Hospitality ».

18 avril 2024

Les spécialistes de la relation client se sont réunis à Rouen

La 5e réunion du club de la relation client, organisée par Rouen Normandy Invest l’agence d’attractivité de Rouen s’est tenue hier dans les locaux d’Abeille Assurance.

17 avril 2024

Les Dragons de Rouen décrochent leur 18e titre de champion de France de leur histoire

A l’occasion d’un match survolté dans cette dernière finale de la Ligne Magnus les hommes de Fabrice Lhenry et Anthony Guttig ont su s’imposer à Bordeaux qui n’a pas démérité cette saison.

16 avril 2024

Rencontrons-nous en Seine-Eure : un RDV business à ne pas manquer le 18 avril

Les Entrepreneurs Seine-Eure sont fiers de vous présenter “Rencontrons-nous en Seine-Eure”, une occasion unique de rencontres, d’échanges et de collaborations au cœur de notre communauté entrepreneuriale locale.

15 avril 2024