Actualités

Les révoltés bienveillants du Bug Bounty

Retour aux articles
29 janvier 2016
Attractivité
Les révoltés bienveillants du Bug Bounty

Déjà co-fondateurs de la société Yes We H4ck – emploi et missions dans le secteur de la sécurité informatique, Korben (un des principaux influenceurs français sur les réseaux sociaux) et Guillaume Vassault-Houlière Houlière (expert en sécurité informatique et déjà installé à Seine Innopolis) ont présenté il y a quelques jours à Rouen leur nouvelle plateforme BountyFactory. Destinée à tester la sécurité de sites informatiques d’entreprises volontaires par des hackeurs confirmés, le marché visé est mondial, et en pleine expansion.

Korben_crowd_sécurité

La sécurité, un enjeu stratégique

L’actualité nous sert régulièrement des exemples médiatisés d’entreprises ou d’organisations confrontées au piratage sauvage de leurs sites ou portails, démontrant – s’il en était encore besoin – que la sécurité informatique est aujourd’hui plus que jamais un enjeu stratégique pour toutes les structures professionnelles. Partant de ce postulat, la nouvelle plateforme BountyFactory présentée à Rouen la semaine passée va leur proposer prochainement d’externaliser les tests et recherches de vulnérabilités et failles de leurs sites Internet. Une première européenne qui va permettre à des « chercheurs en sécurité » (hackeurs légaux et bienveillants) de passer au crible le code de ces sites, en vue de l’améliorer et de le sécuriser. En d’autres termes, attaquez-vous vous-même aujourd’hui, pour ne plus être attaqués demain.

Un processus moderne et vertueux

On rentre ainsi dans un processus moderne et vertueux : d’un côté, les entreprises font preuve de transparence et se montrent proactives en matière de communication et de sécurité ; de l’autre, les « chercheurs en sécurité » hackent en toute légalité, dans un contexte préalablement défini et consenti, sont rémunérés (jusqu’à plusieurs milliers d’euros) selon leurs découvertes et contribuent ainsi à l’amélioration des connaissances partagées de leur communauté. Un classement à base de points est même organisé pour les challenger entre eux.

Une innovation signée Yes We Hack

À Rouen, les concepteurs de cette nouvelle plateforme sont loin d’être des inconnus. Déjà associés à la tête de Yes We Hack (un site mettant en relations besoins et compétences en matière de sécurité informatique), Korben, un des blogueurs les plus influents de France et Guillaume Vassault-Houlière ont de grandes ambitions pour leur plateforme, confirmées par des premiers contacts européens – et même au-delà – prometteurs. Car en matière d’informatique, la sécurité n’a pas de frontière…

Plus d’informations : www.yeswehack.com

A Rouen, la start-up Viapazon lève 400 000 euros et lance sa plateforme

Cette belle start-up, accélérée à Rouen, vient de lever 400 000 euros auprès d’investisseurs normands et parisiens lui permettant d’ouvrir de nouvelles perspectives de développement : recrutement, diversification, international…

25 avril 2024

L’Open Capfinances Rouen Métropole a affiché son soutien à la campagne #ROUENCARRÉMENTBARRÉ

Après 2 éditions sur le circuit WTA, l’Open Capfinances Rouen Métropole a poursuit sa progression en passant de la catégorie WTA125 à la catégorie WTA250 dès l’édition 2024 qui s’est tenue du 13 au 21 avril au Kindarena de Rouen.

24 avril 2024

A Rouen, 4 nouvelles start-up intègrent le programme d’accélération du Village by CA

Le comité de sélection du 28 mars a retenu 4 nouvelles entreprises innovantes aux univers très différents. Elles rejoignent donc l’aventure Village by CA Rouen, un programme d’accélération personnalisé de deux ans et seront soutenues par tout l’écosystème du Village et ses 48 partenaires.

23 avril 2024

Rouen Hospitality : favorise l’intégration et le recrutement à Rouen

Rouen Normandy Invest a complété son dispositif d’accueil à destination des nouveaux salariés dans leur recherche de logements et d’intégration des familles par le lancement de « Rouen Hospitality ».

18 avril 2024