Actualités

Port de Rouen : belle reprise pour la campagne céréalière

Retour aux articles
7 août 2018
Attractivité
Port de Rouen : belle reprise pour la campagne céréalière

Avec 7 millions de tonnes de céréales exportées, HAROPA – Port de Rouen retrouve des volumes en forte hausse, + 75 % par rapport à l’an dernier. Une reprise conséquente qui confirme la compétitivité de la place rouennaise qui réalise plus de 44 % des exportations de la filière française.

Une compétitivité confirmée

Toutes céréales confondues, les terminaux rouennais ont opéré 7 millions de tonnes au cours de la campagne 2017-2018, soit une hausse de + 75 % par rapport à l’an dernier. Cette progression s’explique par la quantité et la qualité de la marchandise dans l’hinterland du Port de Rouen. La nouvelle campagne a enregistré une demande dynamique, en provenance notamment de l’Algérie, sur la deuxième partie d’année. La qualité était aussi au rendez-vous avec un taux de protéines « très satisfaisant ». La part de marché du Port de Rouen est également en hausse : avec 44,6 % des exportations maritimes françaises toutes céréales confondues (35 % l’an dernier), soit presque 10 points gagnés. Pour le blé et l’orge, la part de marché de Rouen dépasse les 50 % des exportations maritimes nationales. Ces bons résultats confirment la compétitivité de la place rouennaise.

 

Poursuite des investissements et partenariats

Les opérateurs rouennais ont poursuivi leurs investissements au cours de l’exercice écoulé.

  • Le Groupe Beuzelin a augmenté sa capacité de stockage de 20 000 t à 70 000 t de grains avec la construction de nouvelles cellules pour le silo Maison bleue.
  • Soufflet a procédé à la remise en état de la grue de Rouen de déchargement fluvial du silo Socomac.
  • En février, Interface Céréales/Simarex et Cap Seine ont annoncé un projet de rapprochement.
  • En mai dernier, Sénalia et le Groupe SCAEL, à travers sa filiale Lecureur, ont annoncé la signature d’un partenariat destiné à optimiser leurs outils sur le port de Rouen et à consolider ainsi la filière céréalière rouennaise. Depuis le 1er juillet, Sénalia assure la gestion opérationnelle et la direction du silo de Lecureur implanté à Val-de-la-Haye.
  • De son côté, HAROPA – Port de Rouen a débuté les travaux pour le rempiètement du poste de chargement du silo Sénalia de Grand-Couronne, le plus important terminal céréalier de Rouen qui traite de 2 à 3 Mt par an. Ce chantier représente un investissement de 9 M€ pour le Port de Rouen. En parallèle, Sénalia investit 11 M€ dans de nouveaux outillages de chargement et disposera du terminal céréalier le plus performant d’Europe, avec 3 portiques d’une capacité de chargement de 1000 t/heure.

Télécharger le communiqué de presse

 

Le Village by CA de Rouen lance un nouvel appel à candidatures et présente Viapazon

Aujourd’hui, 17 entreprises sont accompagnées par le Village by CA de Rouen qui a déjà accompagné plus de 56 start-up depuis sa création en 2017. Vous souhaitez vous aussi rejoindre […]

22 février 2024

HAROPA PORT rejoint ECO2-Normandy pour contribuer à la décarbonation du bassin industriel 

Le consortium ECO₂-Normandy, qui regroupe Air Liquide, LAT Nitrogen, Esso S.A.F, TotalEnergies, Yara International ASA, se réjouit d’accueillir un nouveau partenaire, HAROPA PORT, premier port français.

20 février 2024

Inauguration de l’école vétérinaire Unilasalle à Rouen

La première école vétérinaire privée, Unilasalle, située sur la Métropole de Rouen a été inaugurée ce 16 février 2024. 720 étudiants vétérinaires et un doublement du campus d’UniLaSalle Rouen sont attendus.

19 février 2024

NEOMA devient l’Ecole européenne la plus primée par AACSB 

NEOMA, qui dispose d’un campus majeur à Rouen, devient l’Ecole européenne la plus primée par AACSB avec son nouveau prix en faveur de l’approche systémique de l’Intelligence Artificielle Générative.

15 février 2024