L’hôpital de Jour de Médecine Viscérale de Rouen, à l’origine d’un nouveau concept d’accueil patient

Depuis un peu plus de deux ans un Comité de pilotage HDJ* Service Viscéral du CHU de Rouen, constitué de médecins, soignants, patients, entreprises mécènes, travaille sur un projet innovant de parcours thérapeutique pour les malades atteint de pathologies inflammatoires ou de cancers digestifs.

Un modèle d’accueil

Conçu comme un lieu de vie, décloisonné, il propose des espaces de dialogue avec l’équipe soignante pour la consultation, des espaces de soins thérapeutiques : les « cocons », respectueux de l’intimité mais aussi ouverts pour ceux qui le souhaitent sur des places de convivialité : restauration, café, lecture et culture. La création d’un environnement bienveillant autour du patient permet de casser la solitude et les difficultés liées à un traitement plus ou moins long (entre 30mn et 6 heures) et renouvelé fréquemment. C’est également un cadre de travail plus chaleureux et convivial pour le personnel médical. L’ergonomie est soignée, volontairement en rondeur pour évoquer la douceur et l’apaisement, privilégiant la luminosité naturelle avec des sols doux et des matériaux naturels pour une acoustique feutrée.

Un modèle conçu sur la notion de lien et de connexion, l’équipe Hôpital de Jour Service Viscéral propose donc à ses patients d’être en lien continu. Chaque personne participe à l’établissement de son agenda qui comprend des rendez-vous médicaux, des soins, des événements culturels, ou reçoit des questionnaires d’évaluation sur son état, la qualité de vie tant professionnelle que familiale, les activités physiques ou les réactions au traitement. Sur site, le wifi est complété au sein de chaque alcôve par des niches équipées permettant le branchement de tablettes ou portables afin que chacun puisse prolonger ses activités professionnels ou personnelles.

Pour aller « au-delà des murs »

Nouveau concept d’accueil patient à l'hôpital de Jour de Médecine Viscérale de RouenL’hôpital de jour s’appuie sur un projet culturel de qualité pour permettre aux patients de s’évader pendant les chimiothérapies et favoriser la rencontre entre personnes au-delà de la maladie. Exposition d’œuvres, accueil d’artistes, de performances, bibliothèque… sont autant d’occasions d’échanges et de partages d’expériences entre personnes touchées par la maladie. Le travail entrepris avec le photographe renommé Grégoire Korganow sera par exemple exposé de manière permanente dans l’espace HDJ du Service Viscéral.

Le Projet Culture à l’hôpital du CHU de Rouen est ambitieux et l’on comprend mieux lorsque l’on partage cet environnement tout l’intérêt qu’il prend pour les patients et les soignants, favoriser une vie sociale, c’est être d’abord une personne avant d’être un patient. Un travail de fond qui est essentiellement financé par le Mécénat et les Associations.

Ce concept innovant d’accueil tout juste inauguré, a été testé par les équipes soignantes et les patients, au niveau de la logistique, de l’ergonomie du mobilier, des espaces de circulation, des aires soins, aujourd’hui c’est un modèle qui fonctionne et peut s’exporter au-delà du service et du CHU de Rouen, déjà il suscite l’intérêt de services d’autres hôpitaux, renforçant l’image de marque et d’innovation de la place rouennaise.

 

Contacts :

Pr Pierre Michel, Chef du Service d’hépato-gastroentérologie – pierre.michel@chu-rouen.fr

Pr Frederic Di Fiore, Responsable de l’hôpital de jour uro-digestif et oncologie – frederic.difiore@chu-rouen.fr

Lydie Doré, Directrice des relations avec la patientèle de la médecine de ville, Responsable du Projet Culture à l’hôpital – lydie.doe@chu-rouen.fr

Hélène Boedard, Assistante Projet Culture à l’hôpital, helene.boedard@chu-rouen.fr

Contact Mécenat :

Aurélie Dossier, Directrice des Finances et du Contrôle de Gestion – aurelie.dossier@chu-rouen.fr

Membres institutionnels