Forte mobilisation des acteurs économiques pour la soirée de restitution de l’enquête RNI / Ifop : Quelle image pour Rouen ?

La soirée du 13 février

C’est au Kindarena que Rouen Normandy Invest a organisé le 13 février 2018 une soirée de restitution de l’enquête auprès du monde économique. Jérôme Fourquet, Directeur du Département Opinion et Stratégies d’Entreprise de l’Ifop, a présenté les résultats devant plus de 300 personnes. Cette enquête géante (plus de 4 000 personnes interrogés), a permis de répondre à quatre objectifs :

  • mesurer l’adéquation entre l’image perçue de Rouen et la réalité du territoire
  • relever les valeurs associées au territoire
  • confronter la vision locale aux résultats de l’enquête
  • dégager un plan d’actions afin de promouvoir efficacement le territoire pour renforcer l’attractivité perçue

Ce que nous dit l’enquête…

  • Le niveau de connaissance du territoire

L’enquête nous apprend que les français ont une représentation floue et superficielle du territoire (2/3 des personnes interrogées connaissent peu de chose sur le territoire). Les perceptions extérieures sont aussi parfois erronées : la localisation du territoire est confuse (1/3 des actifs français ne situent pas Rouen en Normandie) et sa démographie, sous-estimée.

  • L’image du territoire

Les résultats de l’étude montrent un a priori positif du territoire (65% des Français ont une bonne image de Rouen) mais sans image véritablement construite malgré un fort capital géographique, patrimonial et environnemental. Sans surprise, ils y voient un climat humide et pluvieux (pour 77% des Français) et une ville polluée, au cadre de vie pas très agréable (41% des Français).

  • L’attractivité économique et territoriale

L’étude fait aussi ressortir une vision parcellaire du tissu économique rouennais, de ses filières d’excellence et des possibilités d’emploi. Elle pointe des jugements critiques à l’égard de l’attractivité économique de Rouen, qui apparaît comme une ville dont l’économie repose avant tout sur l’industrie (59% à 65% des répondants) et dans laquelle il n’y a pas beaucoup de travail (selon près de 50% des Français). Néanmoins, l’étude met en avant un réel potentiel d’attractivité auprès des personnes interrogées, ouvertes à une mobilité géographique.

Et après ?

Rouen Normandy Invest propose aux acteurs du territoire de mettre en place des actions collectives afin de corriger l’image et la perception du territoire selon quatre axes :

  • l’exploitation du capital géographique : Normandie, Seine, proximité de Paris…
  • la diffusion de l’image économique actuelle de la région de Rouen, en particulier celle liée à l’industrie du futur
  • la correction de la vision du poids démographique de la zone d’emploi, et l’associer à une image dynamique et attractive
  • l’utilisation du potentiel patrimonial, culturel et touristique pour faire venir sur le territoire

Dans cette démarche, Rouen Normandy Invest a mis à disposition des acteurs du territoire des outils de communication collectifs et les invite à s’en emparer dès à présent.

Frédéric Sanchez, Président de la Métropole Rouen Normandie, Bernard Leroy, Président de la Communauté d’Agglomération Seine-Eure, Jean-Louvel Louvel, PDG de PGS Group et Président de Rouen Normandy Invest, Paul Carvalho, Directeur de l’Usine Renault Cléon, Marie Fauvin, Fondatrice et Directrice de Réseau Prométis, Chakil Mahter, Directeur de Voxens, Annie Grenier, Fondatrice et directrice de Overspeed, Yvon Gervaise, Directeur de SGS Multilab ont rappelé que renforcer la notoriété et l’image du territoire était l’affaire de tous.

 

Télécharger le dossier de presse

Membres institutionnels