Agence de développement économique de Rouen et sa région
FR/GB

Rouen, métropole attractive pour le secteur tertiaire

Parce qu’elles sont intimement liées aux échanges maritimes et à la production industrielle, socle historique de l’économie de la métropole rouennaise, les activités de services sont une composante majeure de notre territoire.

Les nombreux investissements en cours ou programmés confirment la pertinence des atouts de l’offre rouennaise, renforcent sa compétitivité et permettent au territoire de développer encore son attractivité tertiaire.

 

Rouen, Communauté French Tech

Engagée dans une démarche de labellisation French Tech à l’échelle normande obtenue en juillet 2015, la métropole rouennaise est le cadre d’une effervescence entrepreneuriale dans le secteur du numérique.

Ce mouvement de création est facilité par un environnement « business friendly » composé de solutions d’incubation (Néoma BS, Normandie Incubation), d’accélération (Village by CA), d’espaces de co-working, des pépinières – hôtels d’entreprises de Rouen Normandie Création au premier rang desquels Seine Innopolis est le bâtiment totem de la Normandy French Tech. Les créations de startups bénéficient également des dispositifs de soutien et d’accompagnement de Rouen Normandie Création, du réseau Entreprendre et des solutions de financement de la BPI, de Normandie Capital Investissement (NCI), de Normandie Participations, Go Capital, NFactory, etc.

Fort de cet environnement cohérent et d’un fonctionnement en réseau réactif et bienveillant des acteurs de l’écosystème, la place rouennaise est le cadre de très belles réussites comme Saagie (big data, cumul de 35 M€ de levées de fonds), YesWeHack (crowd-cybersecurity, 4 M€ levés, bureaux à Lausanne et Singapour), D-Impulse (marketing prédictif), mais aussi Déménager Facile, Spread, Paygreen, Digiworks, Topo Vidéo, etc.

Elle attire également des entreprises numériques parisiennes qui viennent s’y implanter, ou a minima y installent les activités numériques de leur entreprise comme la R&D, le développement, la cyber-sécurité. Ce qu’a fait le moteur de recherche européen Qwant qui a choisi Rouen pour y développer son équipe de cyber-sécurité.

Les thématiques de Fintech, Real Estech, cyber-sécurité, deviennent peu à peu les marqueurs de notre écosystème numérique.

Lire aussi : https://www.rouennormandyinvest.com/nos-filieres-dexcellence/numerique/

 

Banque | Assurance

La métropole rouennaise : place forte du secteur banque/assurance

Dans une ville qui a vu autrefois naître des fleurons aussi prestigieux que le groupe Axa, la Matmut ou le groupe Mazars, il n’est pas étonnant que ces secteurs restent aujourd’hui prépondérants dans la métropole rouennaise.

Ainsi, les principaux acteurs bancaires publics ou privés (Banque de France, BPI, Caisse d’Épargne, Crédit Agricole…) ont depuis longtemps installé à Rouen leurs sièges régionaux, et parfois multi-régionaux. Les autres acteurs du secteur bancaire ne sont pas en reste, permettant à Rouen de disposer localement de tous les leviers financiers propres au développement économique : Caisse des Dépôts, Fonds d’investissement régional NCI gestion ou encore Normandie Business Angels.

Relation Client

Les métiers de la relation client

Avec une trentaine de centres de contacts et plus de 3000 emplois, la filière relation client trouve sur la métropole rouennaise tout l’environnement nécessaire à son développement. Elle se caractérise par une grande professionnalisation et une très grande diversité d’activités. La capitale normande a déjà conquis des acteurs majeurs tel que Sitel, n°3 mondial du secteur et reste un territoire privilégié pour la création et l’installation de centres de relation client à proximité de Paris, ce qu’illustre parfaitement Voxens, prestataire créé et développé à Rouen et aujourd’hui leader de la collecte de fonds pour le secteur caritatif.

Ces implantations sont favorisées par les dizaines de formations spécifiques proposées par les établissements de la région rouennaise, mais aussi mais aussi par la très bonne connaissance que Rouen Normandy Invest a de ce secteur pour en avoir accompagné le développement en France en étant membre de l’AFRC (Association Française de la Relation Client) depuis sa création en 1998 et par sa vice-présidence aux actions régionales pendant 14 ans.

Les activités des centres de contacts rouennais sont particulièrement diversifiées : Banque-Assurance (Matmut, Cardif iard, Maaf, MAE, Eurofil, Pacifica, Inter Mutuelles Assistance, Macif, Assurances Crédit Mutuel, la Banque Postale, Crédit Agricole …), Services clients (Orange, EDF, SNCF Ligne Directe, Dalkia, Hoya Lens France, Eismann…), Enquêtes et sondages (Médiamétrie), Hot-Line (Astera), Outsourcing (Groupe Sitel, Comdata) ou encore télémarketing (Voxens).

 

Tertiaire supérieur

La métropole régionale attire les services supérieurs

Le secteur des services est de très loin le plus important de la métropole rouennaise, représentant plus de ¾ de l’emploi salarié. Répartis sur environ 33 000 établissements, ces emplois se trouvent majoritairement dans les secteurs des activités financières, immobilières, mais aussi des assurances, soit le sous-secteur des services dits « supérieurs ». Les autres sous-secteurs sont également bien représentés, notamment celui de la relation client qui consolide ses positions par la montée en compétence de ses centres. Cette forte représentation tertiaire s’explique par le statut de métropole régionale, qui favorise la concentration de ce type d’activités.

De belles perspectives d’avenir

Et ce phénomène devrait s’amplifier à l’avenir au vu des nombreux projets d’investissements et d’aménagements prévus. Si l’offre immobilière – indispensable pour l’attractivité des entreprises de services – s’est particulièrement étendue ces dernières années par le biais notamment des pépinières et hôtels d’entreprises et l’achèvement du quartier Luciline-Rives de Seine, elle connaîtra un fort essor dans les dix années à venir avec le développement du quartier Flaubert qui offrira de nouvelles opportunités d’implantation pour les activités tertiaires. Puis viendra le futur quartier Saint-Sever Nouvelle Gare, où les importantes surfaces foncières permettront l’émergence d’un vaste et moderne quartier d’affaires, idéalement relié aux principaux axes de transport.