Projet R&D INWIT : la filière R&D de l’éolien en mer se développe sur le Madrillet

Les industriels Areva et Gamesa, réunis au sein de la co-entreprise Adwen, se sont rapprochés de l’INSA de Rouen et du laboratoire de recherche CORIA pour lancer le projet collaboratif INWIT (Integrated numerical wind tunnel for offshore wind turbines). Destiné à modéliser les performances des éoliennes en mer, ce projet servira pour les futurs parcs de Saint-Brieuc, Ile d’Yeu – Noirmoutier et Dieppe – Le Tréport, sous réserve de leurs confirmations. Il est hebergé au Technopôle du Madrillet, au centre R&D mixte ADWEN/CORIA.

R&D_Eolien_mer_Inwit

Améliorer l’éolien en mer

L’objectif du projet INWIT est ambitieux : modéliser, via une soufflerie numérique, l’écoulement de l’air autour des pales d’une éolienne marine fixe ou flottante. Les résultats devront permettre d’optimiser le profil des pales d’éoliennes pour à la fois améliorer leur rendement, mais aussi diminuer le prix de revient de l’électricité produite. Le coût du projet est d’1,7 millions d’euros – dont près de la moitié engagés par la Région Haute-Normandie – et six emplois vont être créés d’ici la fin de l’année pour constituer l’équipe de R&D mixte ADWEN/CORIA.

Un projet porteur

A ce jour, il n’existe pas de système permettant de modéliser de façon précise les écoulements d’air autour d’une pale d’éolienne. En mettant en commun le savoir-faire des chercheurs du CORIA et les compétences de l’industriel ADWEN, le projet INWIT va permettre de développer une expertise fondamentale nouvelle. Il contribuera ainsi à faire du Technopôle du Madrillet, un pôle d’excellence autour de la dynamique des fluides et des simulations avancées.

Membres institutionnels