Colloque CORIA : des chercheurs du monde entier à Rouen

Les 23 et 24 mars dernier, le laboratoire CORIA (pour Complexe de Recherche Interprofessionnel en Aérothermochimie) a accueilli dans ses locaux du Technopôle du Madrillet, un colloque de dimension internationale sur « l’étude de la vitesse de combustion laminaire », organisé dans le cadre du projet franco-britannique E3C3.

Coria

©Patrice Le Bris

 

E3C3, un projet Transmanche

Créé il y a deux ans, le projet E3C3 (Energy Efficiency and Environnement Cross-Channel Cluster) a pour objectif de créer un pôle de recherche dans l’espace Manche pour améliorer les systèmes de production d’énergie et obtenir une combustion propre à partir de carburants. Il est piloté par la délégation Normandie du CNRS et réunit des universités anglaises et françaises, dont l’Université et l’INSA de Rouen.

Les principaux bénéficiaires de ces recherches sont les constructeurs industriels (de turbines à gaz, de moteurs ou de brûleurs par exemple) qui peuvent ainsi dimensionner leurs produits conformément aux normes anti-pollution en vigueur.

Parallèlement, E3C3 a également pour vocation de développer les échanges Transmanche entre étudiants et enseignants, voire entre collégiens ou lycéens pour découvrir les métiers de la recherche et sensibiliser les jeunes aux enjeux globaux des émissions polluantes et de leurs effets sur le climat. Les collèges Camille Claudel de Rouen et Claude Bernard de Grand-Quevilly ont ainsi récemment participé à ce volet éducatif du projet.

 

Un colloque international, une vitrine locale

Le colloque CORIA de fin mars s’est intéressé plus particulièrement à un paramètre spécifique du processus de combustion : la vitesse de flamme (également appelée « vitesse de combustion laminaire »). Une cinquantaine de participants était présente dans la métropole rouennaise : des scientifiques et des chercheurs du monde entier (États-Unis, Chine, Allemagne, Pays-Bas…) parmi les meilleurs experts en combustion, qui sont venus présenter leurs travaux ; des industriels, et notamment les groupes Renault, Peugeot ou Shell ; et bien évidemment, des étudiants. Un des objectifs revendiqués était de mettre en place une véritable communauté scientifique, où les échanges et le partage d’expérience entre pays, techniques et spécialités étaient favorisés.

Coria

©Coria

Un tel événement fût une formidable occasion pour le laboratoire CORIA – mais également pour la métropole – de se faire connaître et reconnaître à l’étranger au titre de la recherche, mais aussi de la formation. Pour le CORIA, ce fût également l’opportunité de bénéficier de publications et de recherches communes avec les grands noms de ce domaine. Une façon enfin de mettre en valeur les étudiants de la région et de leur ouvrir les portes des meilleurs laboratoires étrangers.

 

Plus d’informations

www.coria.fr

www.e3c3.eu

 

CORIA

Université de Rouen
Site Universitaire du Madrillet
675 avenue de l’Université

76801 SAINT ETIENNE DU ROUVRAY CEDEX

Membres institutionnels