Les acteurs rouennais de la relation dématérialisée en force au salon E-Commerce !

En un peu plus de dix années, le salon E-Commerce de Paris est devenu LE rendez-vous incontournable de toutes les entreprises ou pure-players investis dans le secteur de la relation commerciale dématérialisée. Soutenus par Rouen Normandy Invest et le réseau Normandie Web Xperts (#NWX), une quinzaine de structures rouennaises y étaient encore présentes pour cette 12e édition tenue du 21 au 23 septembre.

Stand commun #NWX

Si pour certains, c’était une première (TopoVideo, Netinup…), la plupart des autres étaient déjà venus à plusieurs des précédentes éditions, à l’instar des « poids lourds » régionaux du secteur que sont Spread, Powertrafic ou 42stores. Regroupés sous la bannière et le stand commun de #NWX ou sur leur propre espace, ils ont pu pendant 3 journées pour mettre en avant leurs nombreux et diversifiés savoir-faire et développer leurs portefeuilles de prospects, tout en confortant leurs relations avec leurs clients existants. Une manière d’afficher fièrement que la filière normande répond aujourd’hui totalement à tous les besoins potentiels d’un E-Commerçant.

startups rouen salon ecommerce

Haut-débit et relation humaine

Car si cela peut à première vue apparaître comme un paradoxe, le développement du E-Commerce et de la relation dématérialisée n’a pas totalement supplanté la relation humaine client-fournisseur. « Bien au contraire » assure Virginie Ducreux, co-dirigeante de Spread, « rien ne remplace la rencontre “en vrai“ de nos clients et ce type d’événements permet de conforter notre relation. On échange en direct plutôt qu’au téléphone ou par mail, on se prend systématiquement en photos, qui vont ensuite rejoindre toutes celles de nos clients affichées dans nos locaux ».

Un bilan globalement positif

Le salon fini, place au bilan. « On a probablement eu moins de visiteurs et donc moins de contacts cette année » remarque Dominique Lemoine en charge du développement tertiaire et numérique au sein de Rouen Normandy Invest, « mais la plupart étaient en revanche plus qualifiés et donc plus prometteurs ». Ce que confirme Virginie Ducreux : « Cela a été un bon cru en matière de prospection pour nos équipes commerciales, et la “famille“ devrait encore s’agrandir ! ». Comme le nombre d’exposants normands l’an prochain ?

 

Membres institutionnels