A Rouen, les quais de Seine se transforment

Depuis près de quatre ans, les quais bas de la rive gauche de la Seine à Rouen, du pont Corneille à la pointe de la Presqu’île Rollet, se sont transformés en une grande promenade fluviale de plus de 3 kilomètres. Un nouveau lieu de rendez-vous, de détente et de loisirs pour tous les habitants et visiteurs de la Métropole Rouen Normandie permettant ainsi à la ville de renouer avec son environnement fluvial dans la démarche de reconquête des berges de la Seine.

Un réaménagement en plusieurs phases…

Une première phase en 2013/2014 a vu le réaménagement des quais en aval du Pont Guillaume-le-Conquérant, la création du parc fluvial de la Presqu’Ile et de la Prairie Saint-Sever.

La seconde phase en 2015/2016 concernait les espaces situés entre les ponts Boieldieu et Jeanne d’Arc.

Plus récemment, c’est l’esplanade des Mariniers, se trouvant entre le pont Guillaume-le-Conquérant et la rampe Jeanne d’Arc qui a été consolidée mais aussi repensée… Des travaux de réparation sur les structures de la rampe ont ainsi été réalisés afin de garantir solidité et pérennité et offrir un nouvel accès confortable aux quais bas. Près du Pont Guillaume-le-Conquérant, la jetée, un nouvel ouvrage en structure métallique, a été inauguré. Cette jetée permet d’offrir un nouvel accès aux quais bas, mais aussi un superbe point de vue sur Rouen, sa cathédrale, et la Seine.

Des quais attractifs proposant sports et loisirs urbains…

La dernière partie de l’aménagement propose une esplanade dédiée aux sports et aux loisirs urbains : fitness en plein-air, terrains de volley, de basket et de foot à 5.

Rouen-sur-Mer, qui transforme du 7 juillet au 6 août, une partie des quais de la rive gauche en plage, viendra occuper dès l’an prochain une vaste esplanade laissée libre pour permettre l’organisation d’événements. Rouen sur Mer s’est installée cette année encore près du hangar 105. Au programme de cette édition des activités variées (skate, canoé, handball…), des ateliers, des initiations et des espaces détente où les rouennais auront la chance profiter de transats et même de massages. Des nocturnes seront également organisées jusqu’à 22h30 le vendredi.

Initiés par la Ville de Rouen, les travaux ont été achevés par la Métropole Rouen Normandie, avec le financement de la Ville de Rouen, du Département de la Seine-Maritime, de la Région Normandie, de l’État et de l’Union Européenne pour un montant global de 15 millions d’euros.

 

 

Membres institutionnels