Portes ouvertes : l’enseignement supérieur rouennais travaille son attractivité

Alors que le processus d’orientation post-bac des lycéens-futurs étudiants démarre, les établissements d’enseignement supérieur rivalisent d’initiatives attractives pour se distinguer et sortir du lot. C’est particulièrement le cas dans la métropole rouennaise où une dizaine de structures et leurs 40 000 étudiants constituent de longue date un pôle d’excellence reconnu nationalement. Leurs traditionnelles journées portes-ouvertes qui s’annoncent devraient à nouveau témoigner de ce dynamisme et de leur fort pouvoir d’attractivité.

 

portes-ouvertes-rouen-enseignement

Rouen, une ville très attractive pour les étudiants

 

Des portes-ouvertes en hiver pour attirer les étudiants de l’automne

Certes, les portes-ouvertes des établissements supérieurs – écoles ou structures universitaires – ont toujours existé. Mais depuis la mise en place du processus APB (pour Admission Post Bac) d’orientation des lycéens avec l’ouverture d’un portail national de sélection au début de février, la nécessité de présenter son établissement en amont de cette étape est devenue cruciale. C’est ce qui conduit désormais ces structures à concentrer en janvier et février leurs opérations d’accueil et de présentation à leurs futurs étudiants.

Premières opérations dès le 14 janvier

Et dans cet exercice, Rouen ne manque pas d’initiatives via la dizaine d’établissements supérieurs accueillant plus de 40 000 étudiants chaque année : dès le samedi 14 janvier pour la partie alternance du CESI de Mont-Saint-Aignan (qui a récemment annoncé son implantation au Madrillet pour la rentrée 2019), puis le samedi 21 janvier pour les autres cursus mais aussi l’INSA de Rouen (première école d’ingénieurs de Normandie selon un récent classement paru dans L’Etudiant) et UniLaSalle (ex-Esitpa). Les autres établissements suivront dans la foulée.

Accueil chaleureux et présentation des parcours

Ainsi, l’ESIGELEC, école d’ingénieurs du Madrillet s’est positionnée seule le samedi 28 janvier, alors que le samedi 4 février verra quatre structures rouennaises s’ouvrir : Neoma Business School sur son campus de Mont-Saint-Aignan, l’Université de Rouen sur l’ensemble de ses quatre sites, mais aussi l’IAE et l’IUT de Rouen. Pour tous, l’objectif sera le même : après des accueils chaleureux et personnalisés généralement effectués directement par des étudiants, les visiteurs seront invités à découvrir les infrastructures, assister à des présentations des cursus tout en échangeant avec l’encadrement et le corps enseignant des différents établissements. Sans oublier la présentation attractive du territoire et des nombreuses opportunités qu’il offre à la vie extra-étudiante, qui peuvent parfois s’avérer déterminants dans les choix finaux. Et dans tous ces domaines, Rouen ne manque pas d’atouts !

 

Membres fondateurs

Métropole Rouen Normandie
Communauté d'Agglomération Seine-Eure
CCI Rouen Métropole
Université de Rouen
Haropa - Port de Rouen
Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Seine-Maritime
Ville de Rouen