Patrons à suivre

Récemment, la rédaction du « Journal des entreprises » a sélectionné les 100 dirigeants français qui « vont faire bouger la France d’ici les prochaines années ». Et parmi eux, – bonne – surprise : cinq sont Haut-Normands, dont trois issus de la métropole rouennaise.

Une fois n’est pas coutume, la part belle est donnée aux femmes avec Christine Heuclin co-fondatrice de la biotech rouennaise BioSims mais aussi Stéphanie Cassin, dirigeante du groupe Hubb, spécialisé dans les métiers de la communication, des réseaux et solutions TIC.

Christine Heuclin - Biosims

Christine Heuclin – Biosims

 

 

La première connaît un développement impressionnant, avec notamment une levée de fonds remarquée au mois de mai dernier pour un montant d’un million d’euros. Spécialisée dans les technologies de bio-analyse multiplexe et sensible, BioSims emploie une vingtaine de personnes et a intégré cette année un ambitieux projet piloté par General Electric qui prévoit de développer des outils de dépistage, diagnostic et traitement du cancer primitif du foie.

 

 

Stéphanie Cassin - Groupe Hubb

Stéphanie Cassin – Groupe Hubb

 

Stéphanie Cassin, non contente d’être à la tête d’un groupe d’une centaine de salariés et de 14 millions d’euros de chiffre d’affaires, a développé en 2014 le site Internet Biilink, dédié aux femmes entrepreneurs et rebaptisé cette année Biilinkforwomen. Forte de son réseau de 30 000 membres, elle oriente désormais son portail vers un outil d’aide aux starts-up, à mi-chemin entre annuaire et market place, et avec l’ambition assumée de l’amener au niveau mondial.

 

 

 

Edouard Petit - Bunkr

Edouard Petit – Bunkr

Enfin, le classement distingue également Edouard Petit, co-fondateur de Bunkr, un logiciel de présentations numériques professionnelles dont l’objectif est de concurrencer PowerPoint, Keynote, Prezi et consorts. Lancée en 2012, la start-up hébergée à Seine Innopolis a levé 1 million d’euros en mai dernier auprès du fonds d’investissement Idinvest et de deux Business Angels de premier plan : Daniel Marhely, fondateur de Deezer et Xavier Niel, fondateur de Free. Avec pour ambition d’investir le marché américain pour y développer de nouveaux outils permettant de travailler avec des données connectées.

 

 

Ces trois parcours illustrent une fois encore la richesse et la diversité de la métropole rouennaise en matière d’innovation et de dynamisme économique. Et l’intérêt que portent à ces dirigeants d’influents investisseurs étrangers ou de grands donneurs d’ordre nationaux, témoigne qu’à Rouen, on n’hésite pas à rêver en grand !

Membres institutionnels