La Métropole Rouen Normandie expérimente un service de transport à la demande : une 1ère en Europe !

Le partenariat public-privé réunissant la Métropole Rouen Normandie, la Région Normandie, l’Etat, le groupe Caisse des Dépôts et sa filiale Transdev lance un projet de service expérimental de mobilité à la demande avec des véhicules sur la base de Renault ZOE électriques autonomes.

Un service sur voie ouverte à la circulation

Ce service de transport à la demande se déploiera à partir du terminus Technopôle du Madrillet de la ligne de tramway et desservira des entreprises, des centres de recherche, le campus étudiant et à terme un quartier d’habitation. Il proposera différents trajets, avec une première boucle de 1,5 km avec trois véhicules autonomes (qui partageront la voie avec les véhicules classiques et les piétons).

Un développement de l’offre de transport public

Le service, qui sera ouvert au public en 2018, complétera l’offre de mobilités urbaines et proposera un service de transport partagé assurant la liaison du dernier kilomètre. La première phase du partenariat est conclue pour 3 ans avec un budget de près de 10 millions d’euros. Pour Transdev, le service accélèrera le développement de solutions complètes de mobilité partagées, autonomes et électriques. Le projet s’inscrit dans l’accord global de coopération conclu entre Transdev et l’alliance Renault

Nissan en février 2017, comprenant la conception d’un système de transport complet et modulaire pour permettre aux clients de réserver leurs trajets, et aux opérateurs d’exploiter et de gérer une flotte de véhicules autonomes.

Naissance d’un cluster « véhicule autonome » en Normandie

Première pierre d’une ambition portée par la Métropole Rouen Normandie et la Région Normandie pour faire de la région normande un territoire pilote et un pôle d’excellence en matière de mobilité autonome, le projet donne naissance au « Cluster Véhicule Autonome » comprenant la Métropole Rouen Normandie, la Région Normandie, la Caisse des Dépôts, Transdev, des PME, des start-up et des acteurs reconnus, tels que l’Ecole d’ingénieurs Esigelec, les pôles de compétitivités Mov’eo (automobile et mobilité), à vocation mondiale, et TES (Transactions électroniques sécurisées), et l’institut Vedecom.

 

Communiqué de presse

Membres institutionnels