L’association Normandy French Tech est lancée !

Après avoir obtenu la labellisation French Tech en juin 2015, les agglomérations de Caen, du Havre et la Métropole Rouen Normandie viennent de lancer l’association Normandy French Tech. Le premier conseil d’administration de cette structure prometteuse s’est tenu au mois d’avril à Seine Innopolis.

Normandy-french-techUne association pour promouvoir l’écosystème numérique normand

Avec ses 1 235 entreprises et leurs 10 700 emplois, mais aussi en ayant levé près de 49 millions d’euros de fonds depuis 2010, l’écosystème numérique normand fait preuve d’un beau dynamisme. En fédérant l’ensemble des acteurs du secteur – entreprises, startups, investisseurs, associations et réseaux professionnels, acteurs institutionnels, agences de développement économique, collectivités, chambres de commerce -, l’association Normandy French Tech poursuit l’objectif de développer et de renforcer l’économie du numérique sur le territoire régional, en lui apportant un rayonnement et une visibilité accrue aussi bien en France qu’à l’international. Elle fonde son projet sur trois champs majeurs d’innovation numérique : la ville (smart city) portée par Caen la Mer, l’usine (smart industry) portée par Rouen, et le port (smart port & logistic) porté par le Havre.

Une présidence partagée

La présidence de l’association sera assurée par 3 entrepreneurs normands : Franck Murray, Fondateur et Président du directoire d’IPDIA à Caen, Gilles Paumier, Président du directoire de la SOGET au Havre et Thierry Samper, Fondateur et dirigeant de Deus Ex Machina à Rouen et Président de NWX. Les collectivités ont également nommé Pierre-André Martin (Communauté d’agglomération Caen la Mer) comme Délégué général de l’association, épaulé par Anne-Sophie Mallet (Métropole Rouen Normandie) et Sébastien Elie (CODAH).

Le label Métropole French tech

La French Tech est une initiative publique portée par le Ministère de l’économie, au service du développement et de la croissance des start-ups françaises. Son objectif : propulser la France parmi les grandes start-up nations, en s’appuyant sur un réseau d’écosystèmes attractifs : les « Métropoles French tech ». Depuis 2014, 13 métropoles ont reçu la labellisation selon des critères liés à leur dynamisme (nombre de start-up, montants de levées de fonds, etc.), l’ambition de leur projet de développement ainsi que leur capacité à mobiliser et fédérer les acteurs de leur écostystème.

Tout entrepreneur intéressé peut rejoindre l’association Normandy French Tech en remplissant le formulaire.

Les candidatures reçues avant le 8 juin seront présentées au prochain Conseil d’Administration du 13 Juin. Un retour individuel sera adressé à chacun en précisant les tarifs d’adhésion associés.

 

 

Membres institutionnels