FFWD, Normandinnov… Les startups rouennaises se font (encore) remarquer !

Regroupées cette année sur une même journée, les clôtures des programmes Fast Forward Normandie (FFWD) et Normand’innov ont rencontré un grand succès au Havre le 26 janvier dernier. Une occasion en or pour les 17 startups sélectionnées de pitcher devant une centaine d’investisseurs et de se faire remarquer. Et à ce jeu, les Rouennais n’ont pas été les moins bons !

17 startupers et 7 minutes pour susciter l’intérêt

Certes, les deux programmes ne sont pas tout à fait les mêmes. Porté par l’Agence de Développement pour la Normandie, la 3e édition de FFWD Normandie a accompagné 10 entreprises dans un programme d’accélération sur 24 semaines alors que Normandinnov – dont c’était la 10e édition en Normandie – fonctionne sur un format plus classique de convention d’affaires. Mais au final, le 26 janvier dernier à la CCI Seine Estuaire du Havre, les 17 startupers issus de ces deux programmes avaient le même but : convaincre en 7 minutes chrono la centaine d’investisseurs présents de les rencontrer en rendez-vous individuel, puis d’investir dans leur projet.

Immobilier, déménagements et animaux de compagnie

Une chose est sûre : avec pas moins de 6 projets, la métropole rouennaise était dignement représentée ! Le matin, dans le cadre de FFWD, se succédaient ainsi Safir Hanafi pour Lok-Iz (Bois-Guillaume), site de mise en relation sans intermédiaire d’acheteurs et de vendeurs de biens immobiliers, puis Romain Jarsaillon, Olivier Rull et Alexandre Bernard, les trois associés de Domos Kit qui depuis Mont-Saint-Aignan, déploient leur plateforme facilitant les démarches liées aux déménagements. Sans oublier Pauline Genty fondatrice de WePetsitty – également de Mont-Saint-Aignan – site de services de gardes et promenades d’animaux de compagnie entre particuliers, déjà remarquée parmi les jeunes pousses prometteuses dans l’écosystème numérique régional.

De Marché Privé à Aptiko en passant par Family Box : l’innovation à l’honneur

Remarqué également depuis longtemps, Victor Gobourg, fondateur de Marché Privé (hébergé à Seine Innopolis à Petit-Quevilly) pitcha sur la transformation annoncée de sa plateforme en véritable Marketplace régionale avant que Jean-Marc Sigaudy ne présente sa Family Box, développée à Bihorel pour répondre aux défaillances des contrôles parentaux actuellement proposés sur le marché. L’après-midi, dans le cadre de Normandinnov, Rachid Amar, dirigeant d’Aptiko à Bois-Guillaume mis en avant les innombrables fonctionnalités de son logiciel en ligne de création et de diffusion de contenu digital interactif pour écrans, tablettes et bornes.

Une recherche de fonds comprise entre 500 000 et 5 M€

Si les récompenses de Normandinnov allèrent à deux startups du Calvados, nos Rouennais ont particulièrement tiré les fruits de cette journée. Présentant chacun des objectifs de levée de fonds allant de 500 000 € à près de 5 M€, plusieurs d’entre eux enchaînèrent les rendez-vous, discrets mais efficaces, avec les représentants des principaux véhicules financiers régionaux  de développement économique : banques, fonds, associations. Pas d’annonces fracassantes à ce stade, mais nul doute que les semaines à venir verront plusieurs de nos Rouennais accélérer leur développement, et la journée FFWD et Normandinnov y auront certainement contribué !

 

Membres institutionnels