Bunkr lève 1 million d’euros

Bunkr, une jeune start-up rouennaise, vient de lever un million d’euros auprès de Xavier Niel et Daniel Marhely (Deezer), associés à Idinvest Partners. Un joli deal !

Quand une start-up française, rouennaise de surcroît, récolte un million d’euros après seulement un an d’activité, c’est une prouesse qu’il faut savoir saluer. Bunkr, c’est son nom, a su séduire Xavier Niel et Daniel Marhely, fondateur de Deezer, associés à Idinvest Partners pour l’opération.

Il faut dire que les trois fondateurs de Bunkr, un PowerPoint killer, tiennent un discours qui a de quoi faire rêver :  « Nous n’avons pas fait des études pour devenir créateurs de slides » déclame Edouard Petit, CMO, rappelant que le logiciel de Microsoft truste 95 % du marché, et ce depuis 25 ans. Quand en 2012 il constate, avec Alexis Jamet (CEO), le temps perdu à  « réaliser des PPT », les deux jeunes  hommes se lancent dans la conception de leur propre support de présentation. Vite rejoints par Jean-Christophe Fossati, la caution technologique de l’équipe, ils lancent une V1 en avril 2013.

Grâce à quelques influents et un bouche à oreille efficace, ils enregistrent 3.500 connections en 24 heures, tout autour du monde. Aujourd’hui, après plusieurs ajouts comme l’importation de Powerpoints, l’intégration de Twitter ou encore un nouveau modèle Freemium, Bunkr totalise plus de 50.000 utilisateurs : une communauté en plein essor.


Une première levée de fonds pour passer à la vitesse supérieure

Car Bunkr, ce n’est pas qu’un support de présentation :  « Nous avons voulu créer un endroit où stocker tous nos contenus, pour les disposer comme bon nous semble dans une présentation, et partager cela avec qui l’on veut ». Le résultat est probant : création et diffusion – en HTML5 – en ressortent grandement facilités. « On veut vraiment changer la vie des gens » avoue Edouard, avec une ambition qui a su convaincre ses investisseurs.

Leur regard a commencé à se tourner vers Bunkr après que la start-up ait fait l’objet d’articles sur l’AFP et TechCrunch.  Une publicité bienvenue, qui leur a attiré les faveurs de l’emblématique patron de Free, Xavier Niel, et de Daniel Marhely, co-fondateur de Deezer. « Plus qu’un financement, ils apportent surtout leur expérience unique » précise Edouard, la majorité du tour de table étant souscrite par IdInvest Partners. Leurs apports vont permettre l’accélération du développement de Bunkr, en passant notamment par un renforcement de l’équipe, aujourd’hui forte d’une dizaine de collaborateurs.

Bunkr en 6 chiffres :

1 an 10 personnes 170 pays 1 000 clients 50 000 utilisateurs

Membres institutionnels